Chapitre 5 : Le suicide

Jusqu’où aller dans les explications?

Je laisse leurs questions me guider pour ce qui est des détails à leur donner.


Parlez franchement

On hésite souvent à dire aux enfants comment la personne s’est suicidée. Toutefois, si l’enfant veut le savoir, la franchise exige de le lui dire en douceur. Sinon, il risque de l’apprendre de quelqu’un d’autre.



Laissez-les vous guider

Vous n’avez pas à tout dire du premier coup. Laissez-vous plutôt guider par les questions de l’enfant. Les enfants qui veulent savoir comment un proche s’est suicidé sont généralement prêts à entendre la réponse, même si elle fait mal.



Évitez les détails sordides

Si l’enfant tient à savoir, laissez de côté les détails sordides (p. ex. taches de sang) dans vos explications. Voici un exemple d’explication factuelle sans détails sordides :

Ton père s’est tué avec un fusil.



Répondez aux questions

L’enfant pourrait vous demander si la personne était consciente ou si elle a souffert avant de mourir.

Est-ce que maman était consciente après avoir été frappée par le train?

Est-ce que grand-maman a souffert avant de mourir? 



Réconfortez l’enfant

Si l’enfant tient à savoir, mieux vaut lui donner l’information pendant que vous êtes là pour le réconforter plutôt que d’essayer de lui cacher des choses. S’il n’a pas envie d’en savoir plus, dites-lui qu’il sera toujours possible d’en reparler plus tard s’il change d’avis.