Chapitre 8 : Encourager les enfants à poser des questions

Répondre aux questions

L'avis de la spécialiste
Antonietta Petti explique comment répondre aux questions des enfants.(2:19)Transcription


                Est-ce que je vais mourir aussi?    Est-ce que ça fait mal de mourir?    Qu’est-ce qui se passe après la mort?    Comment papy va s’y prendre pour faire pipi sous terre?    S’il n’y a que son corps dans le cercueil, où est sa tête?    J’aime ma mère mais je ne veux pas qu’elle soit toujours dans mon cœur. Comment puis-je la faire sortir?


Comprendre la question 

Le risque est grand de ne pas interpréter correctement les questions de l’enfant. Assurez-vous que vous comprenez bien ce qu’il demande. Par exemple, s’il demande ce qui se passe après la mort, il ne s’interroge pas nécessairement sur la vie après la mort. Il cherche peut-être tout simplement à savoir ce qu’il adviendra du corps de la personne après sa mort. 

 

Laissez l’enfant vous guider

Tâchez de répondre à ses questions avec tact et sensibilité: 

  • Ne lui donnez que les informations qu’il demande et dont il a besoin.
  • Ne donnez pas plus d’informations que l’enfant en veut.
  • Vérifiez périodiquement sa compréhension en demandant par exemple Est-ce que tu comprends bien ce que je te dis?
  • Surveillez les signes qui indiquent que l’enfant a obtenu suffisamment d’informations ou qu’il a besoin d’une pause, par exemple :
    • L’enfant commence à jouer ou à s’occuper à quelque chose.
    • L’enfant évite le contact visuel.  

Soyez prêt à ce que les enfants, et surtout les plus jeunes, posent plusieurs fois la même question. Essayez de fournir toujours la même réponse. 

 

Si vous ne connaissez pas la réponse 

Si vous ne connaissez pas la réponse à une question de votre enfant, il n’y a rien de mal à lui dire franchement que vous n’en savez rien.

C’est une très bonne question et je suis contente que tu la poses. Mais je ne connais pas la réponse. Peut-être que quelqu’un d’autre la connaît. Je vais me renseigner. 

Vous pouvez également mettre votre enfant en contact avec un membre de l’équipe soignante ou un autre membre de la famille qui connaîtra éventuellement la réponse.