Chapitre 7 : Préparer un enfant à une mort médicalement assistée

En cas de changement

Pour diverses raisons, il se peut qu’une personne dont la demande d’aide médicale à mourir a été acceptée ne meure finalement pas de cette façon.

  • Elle pourrait changer d’avis. La personne peut changer d’avis à tout moment. Avant de lui administrer les médicaments, le médecin ou l’infirmière praticienne lui demandera si elle souhaite toujours poursuivre la procédure. 
  • La maladie peut affecter sa capacité de réfléchir de manière lucide. Dans ce cas, la personne est inapte à prendre la décision finale de se prévaloir de l’aide médicale à mourir.
  • La personne peut mourir de sa maladie avant même de recevoir l’aide médicale à mourir. 

Prévenez les enfants de ces possibilités.