Chapitre 6 : Préparer un enfant à une mort imminente

Les visites

L'avis de la spécialiste
Antonietta Petti parle de l'importance de respecter les choix de l'enfant.(0:38)Transcription
J'ai vécu ça
Galith n'hésitait pas à emmener ses enfants voir leur père à l'hôpital.(1:23)Transcription

J’avais peur que les enfants paniquent en voyant leur mère branchée à tous ces tubes alors j’ai pris des photos pour les préparer à ce qu’ils allaient voir.

 On a dû expliquer aux enfants que Meghan voulait vraiment les voir, mais qu’à cause de sa tumeur au cerveau, elle avait besoin de beaucoup de calme. On s’en est donc tenus à des visites courtes mais fréquentes au cours de ses dernières semaines, avec seulement un enfant à la fois. 


Quel que soit le lieu où la personne mourra (à la maison ou dans un établissement de santé), il est important de préparer vos enfants à ce qu’ils sont susceptibles de voir et d’entendre à mesure que la maladie progresse. Demandez à l’enfant ce qui l’inquiète le plus à propos de la personne mourante, afin d’en parler avec lui le plus directement possible.  



Les changements physiques

S’il y a eu des changements dans l’état ou l’apparence de la personne, décrivez-les à votre enfant avant qu’il entre dans la pièce.

  • Si l’enfant cohabite avec le mourant, il aura l’avantage de voir les choses évoluer plus graduellement, ce qui sera peut-être moins bouleversant.
  • Si la personne finit sa vie à l’hôpital, dans une maison de soins palliatifs ou dans un centre de soins, les changements risquent de lui paraître plus manifestes, compte tenu du temps écoulé entre les visites.

 

L’équipement médical

  • Prévenez l’enfant de la présence d’équipements inhabituels comme une intraveineuse, un masque à oxygène, un insufflateur, des tubes ou autres dispositifs.
  • S’il est possible de le faire, prenez une photo de la personne branchée à un équipement médical et montrez-là à l’enfant avant sa visite.
    • Invitez l’enfant à poser des questions sur tout ce qu’il voit sur la photo.
  • Décrivez l’équipement et son usage, par exemple :
    • Une intraveineuse sert à donner du sang en santé à la personne (autrement, l’enfant pourrait craindre que l’appareil sert à prélever du sang).
    • Un insufflateur souffle de l’air frais dans les poumons de la personne. 

 

Règles de visite

Il est bon que les enfants sachent comment ils doivent se comporter en présence d’une personne mourante.

  • Dites aux enfants ce qu’ils peuvent faire, par exemple, toucher la personne ou lui parler.
  • Expliquez-leur aussi ce qu’ils ne peuvent pas faire, en particulier s’il s’agit d’une habitude (par exemple, sauter sur les genoux de la personne).  Certains enfants pensent à tort que la personne mourra plus tôt s’ils font quelque chose de mal.
  • Prévenez-les :
    • s’il faut éviter de parler ou de faire du bruit;
    • s’ils ne doivent pas toucher l’équipement, par exemple, une pompe qui libère un médicament antidouleur.

 

Faciliter les choses

  • Certains enfants seront plus à l’aise s’ils emportent leur toutou préféré ou tout autre objet qui les réconforte.
  • Dites-leur qu’ils peuvent sortir de la pièce de temps en temps.
    • Vous pourriez convenir d’un signal pour indiquer qu’ils veulent sortir; par exemple, se tirer l’oreille.